Beg-Meil - 29170 Fouesnant
02 98 94 98 04

ACTUALITÉS

Pensez à vos
COMMANDES DE
FOIE GRAS !
Découvrez notre menu de la
SAINT-SYLVESTRE !

6-LIVRE D’OR

Chez Hubert, on mange bien, on boit bien, on sourit beaucoup, c'est le meilleur !!! Merci !
Erasmie Torsten (artiste peintre suédois)
29/07/1983


Hubert, joëlle, Un accueil très chaleureux apprécié de tous. Un moment exceptionnel grâce à vos bons soins. Katrine et moi récupérons petit à petit des aspects virevoltants de la journée. Un rêve éveillé ! Nous ne pourrons malheureusement pas passer vous voir avant de repartir à Tours, notre emploi du temps ne nous le permet pas. Mais ce n'est que partie remise. Sincères remerciements de tous. Beaucoup de courage dans votre entreprise qui je suis persuadé trouvera ses fruits. Bien amicalement. Kenavo.
Jakez Kerjack (artiste peintre)


Quelques heures à l'Hôtel de Bretagne donne une grande envie d'y retourner. A bientôt le plus vite possible. Amitiés.
Fabrice Lucchini


Merci à Monsieur Hubert Jan et à son équipe pour l’excellent accueil et l’excellent déjeuner que nous avons appréciés.#J’espère vous revoir bientôt. Amicalement
Brice Lalonde
28/09/91


Viva Venezia ! Soir de vernissage à l'Hôtel de Bretagne. Avec toute mon amité.
Jacques Brenner (artiste peintre)
1992





Avec mes compliments pour la qualité du dîner et la convivialité de Joêlle et Hubert. Bien amicalement.
Geneviève de Fontenay


Avec toute mon amitié et mes compliments pour cet exquis dîner. Sincères et vifs remerciements pour tant de sympathie et de gentillesse et pour cet accueil chaleureux.
Élodie Gossuin
Miss France 2001


Après la gaïté où à côté d'Edouard et de Fabrice j'ai serré des cravates, je suis venu ici à la pêche aux ormeaux. Je les ai trouvés déjà en sauce, celle qui vaut tous ces kilomètres. Merci, à bientôt.
Charles Berling


Heureusement que l'ami Hubert avait déjà les ormeaux, car entre le marin Charles Berling et le pêcheur Jean-François Garrec, nous aurions pu avoir une fringale.
Ronan Pensec


La cuisine est comme la pub, l'art de rendre l'ordinaire extraordinaire.
Jacques Séguéla
16/10/2008


Un petit mot quand on ne sait pas écrire c'est très dur. Ne pas savoir écrire est une tare, j'essaie depuis longtemps de lutter. J'ai du mal mais je vous aime.
Jean Le Cam